Banc D'essai JBL L100 Classic

Banc D'Essai JBL L100 Classic

24/12/2019
Un style néo-rétro affirmé pour une enceinte généreuse et épanouie

Parallèlement à ses gammes de produits très grand public de casque et enceintes Bluetooth nomades, la marque américaine JBL, poursuit la commercialisation et le développement de ses enceintes Hifi et Home Cinéma haut de gamme qui ont font sa réputation auprès des audiophiles depuis des décennies. Regroupés au sein de la série JBL Synthesis, ces modèles comptent parmi eux des références High End incontournables tels la K2 S9900 ou l'Everest DD67000. Une des dernières arrivées dans la famille est la JBL L100 Classic. Celle-ci reprend les recettes esthétiques et techniques de la première L100 dont la naissance remonte aux années 1970. Elle adopte la configuration d'un gros moniteur de studio, avec pour les basses un woofer de pas moins de 30 cm de diamètre.

Avec son format de grosse enceinte de monitoring très populaire au temps de l'âge d'or de la Hifi et son woofer de très grand diamètre, la JBL L100 Classic est un produit très atypique pour notre époque. Son cache haut-parleur en mousse alvéolaire taillée pour former un damier de petits carrés, disponible en noir, bleu sombre ou orange, souligne d'autant plus son approche néovintage. La finition du coffret est également en accord. Les parois latérales sont habillées d'un beau placage synthétique façon noyer satiné, tandis que les faces avant et arrière sont peintes en noir. JBL a poussé le souci du détail jusqu'à placer, en haut à gauche du baffle, deux boutons rotatifs de réglages permettant d'ajuster les niveaux des registres médium et aigu.

 

 

Des haut-parleurs modernes issus du monde professionnel

Si les codes esthétiques sont vintages, en revanche les haut-parleurs sont bien d'une conception moderne. Ils sont issus du secteur du monitoring de studio professionnel où les exigences en termes de fiabilité, précision et tenue en puissance sont les plus élevées. La JBL L100 Classic est une enceinte trois voies équipée de trois haut-parleurs. Son coffret est relativement volumineux, plus large que profond - ce qui est assez peu courant de nos jours - et accordé en bass-reflex par un évent tubulaire rayonnant vers l'avant. L'enceinte est d'un bon rendement. Sa conception permet si nécessaire de l'installer très proche du mur qui lui fait dos, sur son pied dédié - qui l'incline de quelques degrés vers l'arrière - ou posée sur un meuble, voire encastrée dans celui-ci.

L'implantation des haut-parleurs sur le baffle est typique d’enceintes de type dit « bookshelf », issue du secteur du monitoring de studio, de la famille JBL Synthesis. Le woofer est centré en bas et couvre presque toute la largeur, tandis que le transducteur de médium et le tweeter, au-dessus, sont décalés sur la même ligne vers la droite.

Le tweeter est un modèle à dôme en titane de 25 mm, associé à une légère amorce de pavillon ainsi qu'une pièce de protection et mise en phase. Le transducteur de médium de 12,5 cm est à membrane en papier teinté noir avec suspension en tissu imprégné à double-plis. Il dispose de sa propre charge acoustique close, isolée du reste du volume interne de l'enceinte. Enfin, le woofer est équipé d'une membrane blanche en pure pulpe de cellulose. Il s'agit d'un modèle très haut de gamme, équipé d'un moteur ventilé particulièrement puissant, d'une bobine de large diamètre pour une grande maitrise et tenue en puissance.

 

 

 

Le reste de la construction de la JBL L100 Classic fait état d'un grand soin. Les parois de l'ébénisterie par exemple sont d'une épaisseur importante, de 25 mm, tandis que le filtre de l'enceinte fait appel à des composants de haute qualité, notamment de nombreuses capacités au polypropylène.

 

Une restitution épanouie pleine de générosité 

La restitution sonore des JBL L100 Classic est à l'image de leur design, épanouie et confortable. Ces enceintes délivrent un son ample avec un registre grave généreux et image stéréophonique vaste. Grâce aux réglages de niveaux des médiums et aigües disponibles sur leur façade, il est possible d'accorder ces enceintes à l'acoustique de la pièce d'écoute. Bien qu'elles possèdent des woofers de 30 cm, elles ne se réservent pas uniquement à des pièces de grandes dimensions. De par leur conception inspirée de modèles de monitoring, elles s'adaptent aussi bien à une vaste surface qu'à une configuration plus intimiste pour une écoute en champ relativement proche.

 

 

Sur le morceau Fire and Rain de James Taylor, les JBL L100 Classic nous plongent immédiatement dans l'atmosphère chaleureuse de cette balade américaine mi-Folk, mi-Country. L'image stéréophonique est parfaitement posée et prend ses aises en largeur ne donnant aucune impression de projection vers l'avant. Les timbres sont très doux, sans aucune once d'agressivité. Le chanteur, sa guitare sèche, la batterie prennent chacun leur espace dans une ambiance totalement décontractée. Le ronronnement de la contrebasse affiche un superbe grain. La restitution sonore est parfaitement en phase avec cet enregistrement semblant baigné d'un doux soleil californien.

Contrairement à beaucoup d'enceintes plus typées "Hifi", les JBL L100 Classic ne cherchent absolument pas à donner une fausse impression de transparence ou appuyer de façon artificielle sur les détails. Elles n'en demeurent pas moins d'une très belle lisibilité mélodique comme elles nous le montrent sur Sinnerman de Nina Simone. Sur ce morceau plus jazzy, encore une fois, on est charmé par la sensation de confort et de quiétude que distillent ces enceintes JBL L100 Classic. Le jeu du piano qui s'accélère petit à petit jusqu'à devenir presque frénétique ne donne aucune impression d'affolement. Le suivi rythmique est très bien assuré. La mélodie virevolte de façon à la fois sereine et endiablée.

 

 

Mais surtout, on retrouve avec les JBL L100 Classic, le plaisir d'un registre grave servi par des woofers de grand diamètre. Contrairement à ce que l'on ressent avec de très nombreuses enceintes actuelles, dont les boomers ne dépassent que très rarement 20 cm de diamètre, les basses ne paraissent ici absolument pas contraintes ou fabriquées. Elles donnent la sensation de beaucoup plus de liberté et cela est particulièrement frappant sur le morceau Sky Blue de Peter Gabriel. Les nappes de graves ont beaucoup de profondeur tout en évitant la lourdeur. Elles sont très présentes, mais n'empiètent pas sur les divers petits effets sonores synthétiques qui parsèment cette chanson. La montée crescendo des guitares électriques, chœurs et percussions se fait sereinement sans confusion. Le « Ciel Bleu » de Peter Gabriel ne devient pas nuageux. Il ne sombre pas dans la grisaille ou dans l'orage.

Les JBL L100 Classic ne sont donc pas uniquement un exercice de style afin de plaire aux amateurs de produits néo-vintage. Elles ont aussi de vrais arguments en termes de performances et de musicalité. Ce sont des enceintes à part qui se révèlent au quotidien particulièrement attachantes.

 

 

 

Caractéristiques

Enceintes 3 voies bass-reflex

Woofer 30 cm à membrane en pure pulpe de cellulose (JW300PW-8)

Transducteur de médium 12,5 cm en pulpe de cellulose imprégnée polymère (105 H-1)

Tweeter à dôme en titane de 25 mm avec suspension textile (JT205TI1-4)

Puissance recommandée 25 à 200 watts

Fréquences de coupure du filtre 450 Hz et 3,5 kHz

Impédance 4 ohms

Réponse en fréquences 40 Hz à 40 kHz (-6 dB)

Dimensions 636,6 x 389,6 x 371,5 mm

Poids 26,7 kg

 

 

 

 

Consulter le site du constructeur : JBL

Retour